Tricot

Le pull de Chulilla(et LE van et Chulilla)

1-P1040525

Début mars, l’Homme et moi sommes partis pour notre premier voyage en van! Hé oui, nous avons trouvé le van de notre vie, celui que nous attendions depuis longtemps, celui qui allait nous emmener sur les routes d’Europe (et d’ailleurs?). Voici la bête:

sdr
#VanLife, voilà quoi!

Notre van est un beau Sprinter d’un âge respectable (21 ans quand même, mais plein de vigueur). Nous l’avons acheté d’occasion, et c’était notre plus gros achat de toute notre vie. En gros, oui, on a acheté une maison 😀 C’est un petit camion rehaussé, ce qui nous permet de dormir « à l’étage » en conservant un salon au rez-de-chaussée ou bien de loger des amis en bas! Pas trop long, pas trop gros, puissant, il passe partout et sur l’autoroute il décolle (ou presque). Bref, on l’aime!

Pour notre premier véritable voyage avec lui nous avons mis le cap sur Chulilla! Paradis de la grimpe, dans la région de Valencia, España, ce petit village se trouve à près de 1800 bornes (aller) de notre chez-nous. Il s’agissait donc d’un véritable test. Allait-on y arriver directement? Allait-on visiter tous les garages de France et de Catalogne avant d’atteindre notre destination? Hé bien, nous y sommes parvenus sans AUCUN soucis! En une vingtaine d’heures nous y étions, notre VME (Van Merveilleux Extraordinaire, la plaque quoi!), est une MA-CHINE!

dav
Chulilla, on y est!

Et c’est parti pour deux semaines de grimpe, de rando, de tricot, de peinture, de soleil, et de copains! Deux semaine de rêve sur un parking! Ben oui, il en faut peu pour être heureux et nos maisons de vacances ont élu domicile sur le parking du village, entourées d’autres vans de grimpeurs de toutes nationalités (des tchèques, des français, des espagnols, des belges (c’est nous!), des américains, des canadiens… Chulilla c’est THE place to be!)

dav
#VanLifeaveclescopains #parkingderêve

Mais Chulilla, outre son parking de rêve offre également des falaises incroyables qui font frétiller les doigts de n’importe quel grimpeur:

1-P1040425
Un canyon, des falaises de chaque côté, et au fond coule El Charco Azul (secteur Oasis)
dav
Le village blanc de Chulilla juché au bord du canyon (vue du secteur Sex Shop)

Alors, oui, à Chulilla on vient pour grimper, de préférence quand on est un peu fort. Le ticket d’entrée c’est environ 6B et il n’y en a pas des masses… C’est le pied pour le groupe de mecs costauds avec qui je voyage, qui sont à la recherche de beaux 7 et de l’un ou l’autre projets en 8… Pour moi, c’est plus rude! Néanmoins, je trouve vite mon organisation idéale: le matin grimpe avec les mecs qui s’échauffent, l’après-midi rando,  peinture ou tricot à la falaise. Rien de tel que « knitter at the cliff » 🙂

54277761_2627519557277699_6871571451644739584_n
Je grimpe le matin
53687187_379785979532474_5156778086242451456_n
Je tricote l’après-midi… Knit at the cliff, c’est ça: je tricote bien installée sur mon rocher, et parfois je bénéficie de la compagnie de l’Homme qui se repose entre deux run (le catalogue Phildar sur le ventre!).

Mais trêve de van et de falaises, venons-en au tricot. J’aime beaucoup avoir un projet de voyage. Un tricot à faire pendant les vacances, qui me rappellera ces bons moments quand je le porterai. Pour le voyage à Chulilla, j’ai choisi un modèle dans le nouveau catalogue printemps de Phildar: un gilet mi-saison en coton et mohair avec un joli motif de vagues.

1-P1040508

Ce choix a été guidé par le très gentil vendeur du Script (toujours mon magasin de tricot préféré à Ottignies). En effet, comme d’habitude, j’hésitais, je tergiversais, je ne savais pas quel modèle, quelle laine, quelle couleur choisir. Il m’a bien aidée en me suggérant ce modèle dans lequel je n’osais pas me lancer par peur du motif.

1-P1040500

Je suis super satisfaite de ce choix. La coupe est très pratique, un gilet un peu oversize, ça va avec tout et ça réchauffe en moins de deux un simple t-shirt. Je trouve la couleur canon et originale. Et puis, le motif était finalement vraiment agréable à tricoter. Une fois qu’on a compris l’enchaînement des rangs on les reproduits les yeux fermés. Comme le modèle se tricote en double fil (un fil de coton et un fil de mohair), avec des aiguilles 5.5 les rangs montent vite et on se voit avancer!

1-P1040518

Comme souvent avec les modèles Phildar, j’ai dû le rallonger. J’ai ajouté environ 5 cm aux manches et au corps. Du coup, j’ai aussi utilisé quelques pelotes en plus.

1-P1040524

Et c’est tellement chouette de tricoter et crocheter à la falaise que d’autres s’y mettent!

dav
Ils sont beaux, ils sont forts et ils font du crochet!

Modèle: Gilet « Fred », Phildar, catalogue 168

Fil: Phildar, Phil Coton 4 coloris marine et Phil Light coloris naval

Photos: L’Homme à Chulilla et à Saint-Valery-sur-Somme

 

Une réflexion au sujet de « Le pull de Chulilla(et LE van et Chulilla) »

  1. Aaaah chouette, un article! 😊
    Ton gilet est vraiment superbe et les vues de Chulilla époustouflantes!!
    Merci de partager tes passions avec nous!! 😍

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s